Surya Stef est dans la place! J’ai testé la lugiglace.

Surya Stef est dans la place! J’ai testé la lugiglace.

1 juin 2016 7 Par Stéphanie Binon

J’ai mis du temps à écrire ce petit article tout simplement parce que je suis hyper déçue… Même carrément dégoûtée des photos et vidéos que j’ai de cette SUPER expérience! Dans ce que j’ai ramené, je n’ai en gros que de la flouttitude d’images pour partager avec vous ce moment hyper sympa. Du coup, désolée, pour cette fois, pas de vidéo et toutes les images ne sont pas de moi…

Soit. Il y a quelques semaines, Cindy Ranchon de l’association EnVol, me proposait de la rejoindre à la patinoire de Montpellier pour une petite séance de lugiglace.

Vous commencez à me connaître, j’ai lu patinoire, glace, lugiglace… Mon cerveau a interprété froid polaire, doudoune, grosses chaussettes, glace, ours blanc, chocolat chaud, bronchite, etc.
Bref, j’avais bien envie de voir ce que c’était que ce truc mais avec une légèèèère appréhension tout de même.

Et donc? La lugiglace? Quèsaco?

lugiglace2La Lugiglace est un appareil destiné à recevoir un fauteuil roulant manuel et qui permet de se déplacer sur la glace.  Le système s’adapte à n’importe quel fauteuil et une fois installé dessus, il ne reste au patineur – pousseur qu’à diriger l’ensemble sur la glace.

Oui, parce que si personne ne pousse le truc, et bien, ça n’avance pas évidemment. D’où l’intérêt d’avoir un super pilote si vous souhaitez vivre quelques sensations fortes.

lugiglace4Pour ma part, j’avais demandé à Cindy de bien se reposer histoire de ne pas faire un truc trop pèpère.

Et je n’ai pas été déçue. J’ai ressenti complètement ces sensations de glisse, une impression de facilité, de légèreté. J’ai pu vivre les accélérations, les virages, les lignes droites, la vitesse, les dérapages, les bruits si particulier au patinage. lugiglace5

 

Et puis, j’ai vu les visages, les expressions, les sourires. J’ai entendu les rires des deux personnes qui sont passées avant moi et qui, avant de monter sur la glace, avaient le visage fermé et l’air “un peu ailleurs”. Et ça, rien que ça, ça m’a mis une super pèche!

D’ailleurs, il suffit que je repense aux éclats de joie des autres “patineurs” du jour et à ce moment de plénitude que j’ai vécu, pour oublier le rhume qui m’a achevé les jours suivants! C’est pour vous dire comme c’était bien! Je recommencerai c’est certain.

stef lugiglace