papiers-sil-vous-plait

Depuis plusieurs semaines, j’ai un souci avec l’autocollant sur mon pare-brise qui est censé retenir mes papiers d’assurance et de contrôle technique. La chaleur a eu raison de lui et mes papiers tombent sans arrêt.

Depuis tout ce temps – mes bras et mains n’étant toujours pas ceux d’inspecteur gadget – je demande à mon amoureux de recoller ce truc mais, pour une raison ou une autre, ça traîne.

Et comme on s’habitue à tout, moi-même, je commence à m’y faire et je n’y pense plus…

Me voilà donc surprise quand au passage d’un péage d’autoroute un gendarme me fait un grand signe pour que je me range sur le côté.

Analyse de la situation rapide:

– Je roulais à une vitesse normale.
– J’ai badgé et donc payé.
– J’ai mon plus beau sourire de femme au volant qui n’a rien à se reprocher. Je le tiens super bien, je m’entraîne souvent!
– Ma voiture est presque propre, pas cabossée (depuis ça a changé, une histoire d’inversion de polarités et de blondes qui tentent de redémarrer une voiture, trop long à expliquer…).
– Le monsieur n’a pas l’air trop méchant, même si lourdement armé.
– Je suis en ordre si ce n’est ce léger détail d’autocollant qui ne colle plus et qui donc peut certes amener ce charmant agent à se poser des questions.
-J’ai relevé mes lunettes de soleil, je le regarde droit dans les yeux.

Bref! No stress! Et pourtant… Je stresse quand même un peu, je ne suis pas à l’aise, et pour cause…

Bonjour Madame.

Bonjour Monsieur.

Vos papiers s’il-vous-plait.

Ah oui, mes papiers…

Oui, carte grise, assurance, contrôle technique, s’il-vous-plaît.

Ouiiiiii bien sûr, avec plaisir mais il va falloir m’aider un peu…

Ah?! C’est-à-dire?! Il se passe quoi? Vous n’avez pas vos papiers Madame?

Bien sûr que si voyons! (Grand sourire gêné)

Mais vous voyez, j’ai un léger problème de mains (je bouge mes doigts qui du coup et bien, ne bougent pas) et de jambes (je montre le fauteuil roulant derrière) et je ne peux pas accéder au vide poche qui est trop loin et dans lequel se trouvent mes papiers. Tout simplement…

Ah! Bon! Ok! (il regarde un peu plus à l’intérieur de la voiture, c’est son tour d’être un peu mal à l’aise)

Bref, pour consulter mes documents, il vous faut ouvrir la portière passager et les prendre vous même… S’il-vous-plait…

Pause. Cerveau du gendarme qui travaille et se demande quoi faire face à cette demande inhabituelle…

Ok! Madame, laissez tomber, ça ira comme ça!

Bonne route et bonne journée.

Ah?! D’accord… Merci Monsieur, à vous aussi…

Au revoir Monsieur…

Soulagement. Et avec tout ça, je ne suis toujours pas certaine qu’il ai remarqué l’absence des documents sur le pare-brise…

About The Author

1 Comment

  1. Pas de bras, pas de papiers ! Pour un fois…!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close