piqure

Au quotidien, j’ai tendance à l’oublier. Cela peut paraître difficile à croire mais pourtant c’est la vérité, au quotidien, je ne me vois pas vraiment handicapée.

Je vois le fauteuil, je constate que mon environnement m’est souvent hostile, je sais que mon rapport au temps est différent, tout ça, tout ça ok, je le sais.
Mais mon handicap, ma tétraplégie, celle qui change ma manière de faire certains gestes ou l’image que je renvoie, je n’y pense pas. Ou pour être exacte, je ne la vois pas.

Au quotidien, je ne m’attarde pas sur les regards, ou seulement sur ceux qui me font me sentir bien, belle même parfois.

J’ai un pouvoir magique, un bouclier anti-regards pourris et de manière générale, une vision assez positive de celle que je suis.

Et puis un jour, il y a ces images, ces vidéos, ces instantanés qui me rappellent que j’ai cette petite différence, ce léger handicap. Que je suis une partenaire particulière.

C’est ce que j’ai ressenti en regardant les vidéos que mon amoureux a pris cette année à noël. Je me suis vue et ma réaction a été:

Mais c’est quoi cette façon d’ouvrir les paquets cadeaux?! Mais c’est vrai que j’ai l’air tétra! C’est dingue, ça se voit hyper fort en fait! OMG!! Je suis handicapéeeeeeeeee!!!

gif-kdo-noel

Une petite piqûre de rappel en image. Rien de grave cela dit. Comme dirait à peu près l’autre: « je suis tétra et je le reste et dans les mains et dans les gestes… »

About The Author

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close