moments préférés3

Voici quelques moments préférés de la semaine #2 qui aura duré, à peu près 10 jours. J’avoue avoir mis toute mon énergie ailleurs ces derniers jours. Ca arrivera peut-être encore… Mais, ce qui importe, c’est que ces moments soient de près ou de loin liés à la différence, au handicap ou à l’humain.

Moment 1:

Affiche Film Human Handinary StoriesComme beaucoup d’entre vous, j’ai regardé le film de Yann Arthus Bertrand. HUMAN. Et j’ai ressenti de jolies et vives émotions. J’ai vu et revu plusieurs témoignages ensuite sur le site internet et la page Facebook du film. Toutes ces personnes si différentes les unes des autres, qui se racontent, qui se confient, qui avouent pour certaines. Rassemblées dans un même film. A voir. Simplement. On y voit également de magnifiques images et des paysages qui subliment notre monde. Mais j’avoue que, pour ma part, ce sont les portraits qui m’ont le plus marquée.

Moment 2:

coiffeur domicileComme j’étais seule cette longue semaine et parce que je le vaux bien, j’ai fait venir la coiffeuse à la maison. Depuis un moment, ayant trouvé la bonne personne, je ne me déplace plus jusqu’au salon. Elle est jeune, cool, branchée, hyper bien équipée et voit tout de suite ce dont j’ai envie et besoin. « Tu vois, je voudrais un peu d’une telle et d’une telle et que ça tombe comme ça, ou que la repousse donne un truc qui ressemble à ce que « machin » a, en ce moment« . Et dingue, elle arrive à faire un mix et je suis contente. C’est top, non?! Fini de sentir tous les yeux braqués sur moi quand c’est le moment d’aller sur le siège pour le shampoing. C’est un véritable soulagement. Terminé d’avoir peur de montrer ma culotte au moindre transfert et de devoir monopoliser tout l’après-midi d’une personne, juste pour m’aider dix minutes. La photo est pourrie, désolée, c’est l’œuvre de ma fille!

Moment 3:

Mon mari, étant en Floride ces derniers jours, m’a envoyé une photo marrante.

Les keys panneau handinary storiesImaginez la flèche dans l’autre sens sur cette image. J’ai souri et je me suis replongée dans mes souvenirs. C’était, il y a 12 ans, notre voyage de noces. Je découvrais un pays où, pour la première fois de ma vie, j’avais l’impression que mon fauteuil était la norme et que c’était aux autres de s’adapter… Un voyage riche en émotions et la découverte d’un autre point de vue. Une forme de respect pour ma différence. Evidemment, les USA ont bien d’autres torts mais, d’un point de vue accessibilité, que ce soit, en Floride et puis à New York, et puis à Vegas, et puis à Los Angeles, je n’ai jamais été aussi à l’aise sur mes 4 roues.

Moment 4:

Je suis « tombée » par hasard sur cette phrase. Et j’ai beaucoup aimé!

citations

 

About The Author

2 Comments

  1. Pinaise le coiffeur à domicile c’est le top ça ! Enfin je dis ça mais je vais (une fois l’an) chez une « maman copine de l’école  » coiffeuse et on papote et on boit le café ! Je déteste aller chez coiffeur . Pas pr les mêmes raisons que toi mais ce que tu racontes me donne encore moins envie d’y aller. Enfin ça doit pas être que chez le coiffeur ce genre de « regards » mais que ça te freine pr tes loisirs ça me fous les boules …
    (Pr en revenir au coiffeur J’en ressors jamais contente et je me planque en sortant pr filer me laver la tête. ).
    Sinon j’ai aussi adoré les portraits de Humans. C’était une belle émission et les gens sont d’une telle beauté je trouve !!!
    Sur ce miss je vais me pieuter. Il est revenu ce karim ou bien ?? 😉
    Bises

    • Il rentre ce soir! Come on! il doit être à London ce matin 😉
      PS j’ai des mèches, obligée de les faire souvent, les grosses repousses, ca le fait moyen lol

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close