maman Handinary Stories

J’ai la chance d’avoir un mari qui ne fait jamais les choses à moitié. Donc, quand son patron lui propose un poste où il va être amené à travailler plus, bouger plus, voyager plus, mon cher et tendre, aime. Et il a raison, je suis sa plus grande fan, je l’encourage, je le soutiens et… Je flippe à mort.

Oui, parce que, qui dit absence de mon amoureux, dit organisation, anticipation, observation, changements de plans… Et parfois, n’ayons pas peur des mots: « Appel à l’aide« .

Cette fois, il part pour neuf jours, neuf longues journées, huit loooooongues nuits. Donc, à moi les levés, les habillages, les petits déjeuners, la conduite à l’école. Punaise, ne pas oublier les goûters!

A moi, les retours de l’école, les déjeuners, les diners, les douches, les couchers. La piscine, les activités, les jeux de société. Les courses…
Une vie de maman solo ordinaire me direz vous.

Oui, c’est vrai. Mais bon, dans mon cas, il faut prévoir un peu plus de temps pour:

  • Me préparer. Ce n’est pas le plus simple…
  • Les transferts voiture. Me monter, plier le fauteuil, monter le fauteuil, descendre le fauteuil, déplier le fauteuil, me descendre… Au plus rapide, dans un sens, comme dans l’autre, je mets environ six ou sept minutes quand je suis seule.
  • Les déplacements.
  • Faire ou faire préparer les repas, neuf jours sans manger, on ne tiendra pas.
  • Les explications et négociations avec la puce, le mot d’ordre de ces périodes étant zen attitude
  • Les déshabillages, les couchers, les histoires, les câlins.
  • Et re préparation, de mon coucher cette fois.
  • Etc.

J’ai bien fait vérifier les ampoules et les piles des télécommandes. Toutes les choses trop hautes sont à mon niveau (du genre chips, bonbons et chocolat – absolument vital– ). J’ai bien pensé à faire redescendre toute la nourriture indispensable dans le frigo. J’ai bien fait remplacer la couette été par celle d’hiver, car dormir seule, ça donne froid. J’ai bien prévenu tout le monde, au cas où je ne m’en sortirais pas. Tout le matériel dont j’ai besoin est à portée de mains. Notre fille est au courant et se montre, dans ces cas là, généralement, hyper coopérative et m’aide beaucoup. Pourvu que je n’aie pas parlé trop vite. Elle a aussi, bien entendu, pour consigne de ne pas se blesser! Les premières lessives sont faites, les poubelles vidées. Mon auxiliaire de vie a fait le tour de la maison pour qu’aucun obstacle ne vienne se mettre en travers de mes roues. Mon téléphone et ma tablette sont chargés, la climatisation est en mode chauffage, il y a un tapis à côté du lit pour éviter les chutes et, en cas de chute, les clés de la maison ont été données à une personne de confiance.
Je crois qu’on est bon,… Pas de place pour l’imprévu.

PS1 : et pourtant, qui a laissé son téléphone privé dans le salon, avec le réveil programmé à 5h du matin et qui m’a donc obligée à me lever pour l’éteindre dés sa première nuit d’absence? Il a dû m’entendre, même à des milliers de kilomètres, je pense…   

PS2: sinon, je vous rassure, pour cette fois, sur les neufs jours, je fais venir ma maman cinq jours pour nous chouchouter. Je ne suis pas complètement dingue, je veux manger moi, hahaha.

 

About The Author

4 Comments

  1. Le téléphone Karim !!!!!!!!
    Le réveille bon sang !!
    Bravo à toi stpeh qu’elle organisation !

  2. Bertrand Delvaux Laurence - Reply

    Tu es un AS Stef^^!!
    Je t’admire beaucoup^^!!,
    tu sais tourner en choses marrantes des difficultés qui pour des valides seraient des obstacles insurmontables…..
    Et pour faire rager ce cher Karim, mets lui son téléphone à sonner à 3h du mat à la place de son heure habituelle le jour de son retour, tu seras un peu vengée ^^!!… LOL. ..
    Encore bravo Stef. …

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close