Charlotte

Merci à Charlotte pour cette présentation, pour son partage d’expérience et son anecdote sympa. La rédaction c’est Charlotte et un tout petit peu de moi.

Qui suis-je?

je m’appelle Charlotte. J’ai 30 ans et suis non-voyante depuis 10 ans.

j’ai perdu la vue suite à une rétinite pigmentaire.

En novembre de l’année dernière, j’ai été implantée de l’ARGUS II. (Article sur le sujet sur le site de Sciences et Avenir)

En gros, et dans un langage que tout le monde comprend, il s’agit d’une puce équipée de 60 électrodes qui est fixée à la rétine.
Pour faire fonctionner le système, je porte une paire de lunettes équipée d’une caméra.
Celle-ci filme mon environnement et donc, un maximum de choses qui m’entourent.
Les images filmées sont envoyées à un boitier qui traite celles-ci.
Ensuite, via un émetteur fixé sur l’une des branches des lunettes, le boitier transforme et envoie les images en ondes médicales.
Ces ondes stimulent les électrodes qui, elles, activent les cônes et bâtonnets restants sur ma rétine.

Ça va? Vous suivez?

Et moi, miracle! Roulements de tambours! Danse de la joie! Je vois des choses, des ombres, des objets, des obstacles,…

En clair, pour tout le monde, moi, y compris, ma vision est à présent bionique et de 60 pixels!

Regardez, en image, ça donne ceci.

Print

Et en vidéo, l’explication est nettement plus claire:

Venons-en à ma petite anecdote spéciale Handinary.

Cela fait maintenant quatre mois que je fais de la rééducation. En effet, pour que cette innovation fonctionne bien, je dois apprendre à me servir du matériel, je dois comprendre comment interpréter les informations que je perçois. Pour cela, à chaque séance, je dois effectuer des exercices différents et de plus en plus minitieux.

Il y a un mois, mon rééducateur, qui ne manque pas de bonnes idées, m’a préparé un petit parcours d’obstacles. Il était composé de chaises, de poubelles, etc.
J’avais pour mission de traverser la pièce en analysant tout ce qui se trouvait sur mon passage et bien sûr, interdiction de les toucher. Il fallait les éviter. Et, I DID IT, je l’ai fait!

Bien entendu, quand on est une femme bionique, on ne se repose pas, c’est bien connu, et pour cela, entre chaque séance, je dois continuer à m’entraîner à la maison.

Je suis maman de trois enfants et non-voyante.  Depuis que mes loulous sont tout petits, les règles sont simples, je leur apprends à bien ranger leurs affaires, à ne pas laisser trainer les jouets pour éviter tout accident. Et cela aussi parce que c’est moi le chef, toutes les mamans savent ça!

Et là, pour une fois, les choses changent, j’ai besoin de bazar, de choses qui traînent!
Alors, oh! Joie! je les ai autorisé à mettre la pagaille un maximum pour que je puisse bosser!

Allez, ce soir, lâchez-vous, mettez le binz, profitez-en! Au boulot!

Stupéfaction! Caméra cachée! Mauvaise blague! Ils n’y croyaient pas…

Tu es sûre? Vraiment maman? On ne sera pas punis?

Non, promis! Je suis sérieuse. Allez-y!

Ça a été une super expérience, une séance de travail drôle et touchante.

Et bien sûr, mes loulous sont extraordinaires, à la fin, ils ont tout rangé!

Notre vie et notre vision des choses à tous changent, et ce n’est que le début! La vie réserve de jolies surprises.

About The Author

1 Comment

  1. bravo à la technologie, maus surtout bravo à cette jeune fille pour son courage et son optimisme.
    tout simplement MAGNIFIQUE!
    Jacsues G. de DTLM

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close