plongée Sète Handinary Stories

J’ai une chance inouïe, un cul d’enfer, un bol pas possible!

Je ne vous l’ai peut-être pas dit mais je pars dans très peu de temps découvrir l’Île Maurice en famille. Déjà là, oui c’est vrai, j’ai beaucoup de chance.

Et pendant ces vacances, j’espère pouvoir aller chatouiller les poissons et voir les coraux d’un peu plus près en faisant une petite plongée sous-marine. Normal quoi.

Oui mais voilà, cela faisait plus de 20 ans que je n’avais pas pratiqué la discipline et accessoirement, je n’ai pas trouvé de club handisport sur place… Mais ce dernier point est un détail, non?

Bref, avant de plonger dans l’inconnu, il me fallait une petite remise à niveau.

Par le plus grand des hasards, mon homme a rencontré sur un de ses lieux de travail, un super gars qui pratique la plongée dans un club vraiment très proche de chez moi et qui est agréé handisport! C’est pas une super coïncidence ça?!

Et en plus, quand Théo, le mec super, parvient à nous trouver un créneau pour deux baptêmes (mon homme et ma fille) et une petite plongée pour moi histoire de retrouver mes sensations, le tout dans un délai très court, là, oui c’est avoir un cul d’enfer!

On a même réussi à obtenir les trois rendez-vous avec le médecin du sport agrée seulement trois jours après notre demande. Ce n’est pas un détail, ce certificat est indispensable pour faire la plongée. Oui, là encore la chance, toussa…

La plongée.

Rendez-vous pris au club à 9h un samedi d’août.

plongée-sète2

Point de vue organisation, au top, rien à dire, les moniteurs qui sont formés à la plongée « handi » anticipent les besoins, les difficultés et sont hypers rassurants (si besoin d’être rassuré). Ils étaient trois le jour où j’ai plongé.

Même le point le plus galère a été anticipé. Parce que mettre une combinaison quand tu ne bouges pas, que tu es assis, que tu n’as pas tes mains, que ça colle et donc que ça ne glisse pas du tout, c’est vite un calvaire! Et sous 30 degrés à l’ombre, crois moi, tu pourrais abandonner alors même que t’as déjà fait la moitié! Ce serait con!

Alors, dans ce club, ils ont fait fabriquer des combis avec des pantalons qui s’ouvrent complètement sur les côtés et des vestes avec des ouvertures aux manches elles aussi plus longues que d’habitude. C’est hyper malin et un réel gain de temps et de confort pour la personne handi et aussi pour celui qui aide! Parce que en vrai, moi pendant l’enfilage du truc, j’en fous pas une… Je te présente Jérôme, mon moniteur et celui qui s’est tapé tout le boulot le jour J. Une image de la combi modifiée et un tuto bricolage sur le lien ici: plongée sète1
Sur moi, ça donne ça.
plongée-sète4

Une fois la combi enfilée, le détendeur testé, la jauge inspectée, les poids choisis pour le lestage, direction le bateau avec tout le matos qu’a préparé gentiment le moniteur pour moi.
Et heureusement que c’est lui qui s’en charge parce que moi, je n’ai fait qu’une chose, prendre des palmes beaucoup trop petites pour mes pieds avec les chaussons. Bravo!

plongée Sète Handinary StoriesPour grimper dans le bateau, c’est simple, ils ont un plan incliné à dérouler mais avec quatre hommes forts pour soulever le fauteuil, pas besoin de s’embêter…  Oui, t’as vu, j’ai eu un fauteuil de prêt moche pour ne pas abîmer le mien. plongée Sète Handinary Stories

 

 

Après moins de dix minutes de navigation, notre spot du jour se trouve sous le théâtre de la mer dont je t’avais parlé dans cet article.plongée Sète Handinary Stories

 

Mise à l’eau facile aussi, bon moi hop tu me jettes presque c’est bon, mais si t’es moins léger ou moins à l’aise, ils ont un lève-personne fixé au bateau que nous, nous avons utilisé juste pour remonter à bord. plongée Sète Handinary Stories

 

 

 

 

 

 

Le reste c’est que du bonheur, à part l’eau froide, mais, on est en méditerranée, on ne peut pas tout avoir. plongée Sète Handinary Stories

Le bilan.

Vingt minutes d’apesanteur, de regard d’enfant, d’yeux grands ouverts, de découverte, parfois d’un peu de stress si ton masque se rempli d’eau – mais si tu as bien écouté la technique de vidange, c’est facile – de signes « tout va bien » faits comme tu peux avec tes doigts de tétras, de pinçages de nez pour décompresser tes oreilles, de bancs de sardines qui dansent autour de toi, de petite grotte où tu as le droit de rentrer, de canon et de mitraillettes qui te rappellent l’Histoire, de méduses, de poissons dont j’ai oublié les noms, de joie dans ton cœur et de liberté de mouvements.

Tu veux voir en vidéo ma plongée? Je suis celle sans palmes. Regarde, la chance que j’ai!

Club L’Odyssée à Sète. Pour les nouveaux plongeurs, le club fonctionne par parrainage.
Merci à toute l’équipe pour ce joli moment de partage.

 

About The Author

3 Comments

  1. Génial ! Les combars à zip et le leve personne pour la sortie ! Wow !!! Si je dzqcczbds par chez toi je veux la memeuuuuu !!!!

  2. La méduse que nous avons croisé, c’était une méduse choux-fleur ou rizostome.
    https ://doris.ffessm.fr/ref/specie/217
    Au plaisir de replonger avec toi.

Leave a Reply to Stéphanie Binon

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close