sièges théatre Handinary Stories

Merci à Aurélie pour l’anecdote, la rédaction c’est moi, j’ai pris quelques libertés, enfin, beaucoup…

Aurélie est une jeune fille super active. Elle travaille, est bien entourée et profite de la vie au maximum.

Elle vit en Belgique, dans une ville essentiellement étudiante où elle a accès à de multiples activités, culturelles, entre autres.

Ce soir-là, elle a envie de s’amuser, de jouer un peu.

Le nom du jeu: handi cache-cache. La règle? Très simple. Se fondre dans un lieu public, de préférence bondé. Et apparaître aux yeux de tous comme une fille « ordinaire » – donc « pas en fauteuil ».

Son terrain de jeu, ce soir-là: une salle de théâtre dans laquelle se produit une de ses amies.

Aurélie arrive en avance. Elle se met en place. Confortablement installée en milieu de rangée, dans un moelleux siège rouge, elle a pris le soin de faire plier et planquer son fauteuil. Les autres spectateurs arrivent. La partie peut commencer…

Tout se passe super bien. Arrive le moment de l’entracte.

A la pause donc, tout le monde se lève pour aller boire un verre et prendre l’air. Les choses se corsent pour Aurélie, il va falloir jouer un coup de poker, être une super bluffeuse! Puisqu’elle, évidemment, va devoir résister à l’appel du coca désaltérant et des gâteaux apéritifs.
Et ça va être difficile de bluffer avec les cartes poubelle qu’elle a en mains. Puisqu’en effet, pour rejoindre la sortie, certains devront passer devant elle. Et que l’espace entre ses genoux et le siège devant elle est pratiquement inexistant. Elle a limite envie de chausser ses lunettes noires et de mettre sa capuche. Poker Face…

Une dame, très élégante, en mini-jupe arrive et, avec un air très agacé, la fixe droit dans les yeux.

Dites, Mademoiselle! Vous pourriez vous lever pour laisser passer les gens!

Aurélie, un peu gênée et déconcertée, lui répond simplement :

En fait non. Je ne peux pas marcher. Je suis désolée…

La dame, aussi rouge que le siège sur lequel est assise Aurélie, ne l’enjambe pas et fait demi-tour pour quitter la rangée.
Mince, Aurélie a peut-être été démasquée… Il va falloir la jouer fine pour gagner. Elle espère que personne d’autre ne l’a repérée. Elle regarde autour d’elle. Ouf, ça à l’air d’être bon.

On verra bien. Elle s’enfonce un peu plus dans son siège. Tout le monde revient pour la suite.

Fin du spectacle. Fin de la partie. La dame en mini-jupe s’en va, sans un mot. Aurélie a gagné. Un ami l’aide à rejoindre son fauteuil. Beau joueur, un inconnu, assis quelques places derrière elle, vient la féliciter pour sa victoire.

J’ai failli venir vous voir, à l’entracte. Je pensais que vous faisiez exprès de ne pas vous lever!

YES! Aurélie est super fière. Elle a réussi. Elle était – aux yeux de tous – sur son siège, une spectatrice comme les autres.

  • Et si on faisait un truc rigolo, sans se prendre au sérieux, juste pour le fun? Envie de jouer vous aussi?
  • La règle est simple: prenez vous, vous aussi, en photo incognito dans un lieu public ou au centre d’une bande de potes tous consentants. Ou, mettez-vous en scène dans un endroit où on ne vous attend pas en tant que personne handicapée.
  • Arriverez-vous à paraître aux yeux de tous comme une personne « ordinaire »?
  • Arriverez-vous à ne pas vous faire démasquer?
  • Allez-vous gagner la partie d’handi cache-cache?
  • J’attends vos photos – montrables les photos, on s’entend – par mail à handinary.stories@gmail.com. Les meilleurs seront publiées sur le blog, dans des articles « Handi cache-cache« !
  • A vous de jouer!

Si vous voulez vous raconter vous aussi c’est ici  <— cliquez là

 

 

About The Author

2 Comments

  1. Bonjour ! je suis belge moi aussi et maman d’une jeune fille de 22 ans, IMC et autiste. Je suis auteur aussi et viens de publier « Emplacement réservé » aux éditions du Castor Astral. Je voulais vraiment vous dire que votre blog est super ! Quand mon livre est paru, certaines personnes se sont étonnées: mais on n’arrête pas de rire ! Oui, on peut rire avec le handicap, bien sûr. L’humour, comme disait Chaplin, renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé mentale ! Bravo ! Continuez, continuez !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close