cat honte

Mon dieu, mais quelle honte!

En réfléchissant à mes petites anecdotes, je constate qu’il y en a tout un tas qui tournent un peu autour d’un même sujet.

La honte…

Vous voyez, ces moments de solitude qu’on vit parfois quand il nous arrive un truc vraiment gênant devant tout le monde… Ces instants où parfois, on voudrait juste disparaître, être invisible.

Et chacun, handicap ou pas, est susceptible de vivre ça au moins une fois dans sa vie. Pour une fois, personne n’est à l’abri.

Bon, cela dit, dans mon cas, c’est arrivé plus d’une fois évidemment. Mais, toutes « ces hontes sur moi » ne méritent peut-être pas une anecdote.
Je me suis donc dit que j’allais les réunir. Et, pour me sentir moins seule, j’ai pensé que d’autres personnes avaient aussi certainement des petits moments bien « OUPS » à partager.

Petit florilège de « shame« . Et, vraiment, valides ou handis, mêmes résultats!

  • Je commence par mon mari et ce petit instant de solitude vécu dans un supermarché.

On était partis, ma fille et moi, pour acheter des calendriers de l’Avant et en une demi-seconde, je me suis retourné et elle avait disparu! J’ai cherché comme un fou autour de moi pour finir par alerter la sécurité du magasin. Appels micro, description de la puce. Panique totale. Et, après des minutes, longues comme des heures, une dame l’a ramenée à l’accueil. Elle était au rayon ALCOOL et CHERCHAIT son PAPA!

  • Jeffrey, qui vit toujours des trucs magiques, voir ici et ici, nous parle d’un moment vécu lors d’un bilan urodynamique (BUD). En gros, c’est un examen médical pour voir si la vessie fonctionne bien.
Lors de mon premier BUD, j’arrive je me mets en place sur la table « d’accouchement » pour l’examen. La doc met en place son matos (sondes, etc.), et bim! Panne informatique… Impossible de faire les tests. Du coup, la doc fait venir une infirmière pour l’aider à résoudre le problème informatique. Moi, je suis toujours sur la table, pas couvert, les pieds en l’air… Que c’est charmant… Mais elles n’arrivent pas à résoudre le problème. Hop! Elle fait venir une deuxième infirmière. On est quatre maintenant dans la pièce… Mais le souci n’est toujours pas résolu… Une kiné se mêle à la danse. Plus on est de fous, plus on rit… Et moi, oui toujours pas couvert, à poil… Et… Le comble du comble, un technicien qui arrive!!! Ah! Ca y est! Elle a enfin la présence d’esprit de me mettre un drap!! youhou!!Donc autour de moi UNE doc, DEUX  infirmières, UNE kiné et UN technicien. Hahaha! Pour, bien sûr, au final me dire que je vais devoir revenir pour faire le bilan un autre jour…
  • Lait Ti, suite à un accident, a « juste » un bout de jambe en moins. Franchement, pfiou, rien de bien « grave« , quand on voit la pêche que dégage cette maman et qui fait preuve d’un humour décapant dans de nombreuses situations. (Je vous ferai d’ailleurs part d’une autre de ses anecdotes bientôt).

Plan drague. Je suis au café avec un jeune homme et on discute tranquillement. Tout ce passe super bien. On accroche, le gars est sympa et tout et tout. Et à la fin, sans que je m’y attende, il me dit: « Bon, en fait, je suis désolé mais moi, ta jambe, tout ça, je ne me vois pas assumer » Heu, là, le blanc, le grand moment de solitude… Que dire, à part un: « Ok! Bon, ben, on va dire que l’avantage, c’est que ça me permet de faire du tri ».

  •  Une petite que j’ai vécue moi-même, en compagnie de ma maman et beaucoup d’autres gens, malheureusement…

Un samedi soir, ma mère a réservé des places pour aller voir une pièce de théâtre dans une toute petite salle. « Le malade imaginaire », rien que ça c’est drôle, vu que je viens d’avoir mon accident. On arrive, et c’est à l’étage. Bref, on me porte, on s’installe. Et au beau milieu de la pièce, je me rends compte (trop tard évidemment) que j’ai ou plutôt que je fais pipi! Et, comme je suis une rebelle, je n’ai rien prévu pour me protéger et j’entends donc, entre les répliques des acteurs, les plocs, plocs, plocs des gouttes qui coulent par terre. OMG! Ma mère comprend le truc, regarde sous moi et on est mortes de rire face à cette situation absurde. J’ai fait comme si de rien n’était et continué pendant que mon fauteuil était porté dans les escaliers et comme cela, jusque la voiture! Tel le petit poucet…

  • Caro nous fait vivre un moment que je suis certaine, beaucoup ont vécu aussi!

Je suis à la salle de sport. J’ai la chance inouïe d’avoir un coach hyper mignon. C’est mon premier cours avec lui, je suis toute heureuse. Et ce qui devait arriver arriva, au premier effort… J’ai eu un moment d’égarement, un problème, un truc grave… Oui! J’ai fait un pet! Horrible!

  • Sophie, paraplégique, nous parle d’une sortie qui n’a pas débuté tout-à-fait comme prévu.

C’était il y a très longtemps, quand je sortais en « boîte de nuit », j’arrive dans une boîte. Apparemment, tout est nickel, elle semble de plain-pied. Mais après avoir passé le sas d’entrée, une « petite » marche passée inaperçue me fait perdre l’équilibre… D’emblée, j’ai pu mesurer la piste de danse… A plat ventre…

  • Une petite dernière, parmi les nombreuses que je pourrais vous raconter…

Mon mari et moi nous connaissons depuis quelques mois maintenant quand on décide d’aller dire bonjour à sa tante et son oncle. Sa tante est « maman » de plusieurs petits chiens yorks qu’elle adore plus que tout au monde. Ses chiens bougent dans tous les sens, de vraies piles électriques. Comme j’aime beaucoup les animaux, mon homme en attrape un et me le pose sur les genoux. Mais ce « con » (le chien, pas mon mari) gesticule tellement que je ne parviens pas à le retenir quand il fait un énorme bond et qu’il s’écrase littéralement au sol en faisant un bon gros bruit sourd. Et en poussant le petit cri qui va avec… Oh mon dieu, la tête de la tata… (Le chien allait bien, je vous rassure…)

Nul doute que cet article comportera des suites. Parce que, croyez-moi, il y en a à raconter des histoires de ce genre. Un paquet…

Je compte sur vous pour faire partie des prochaines anecdotes. N’hésitez pas à m’envoyer vos plus belles histoires. De honte… Ou sur d’autres sujets évidemment.

 

About The Author

4 Comments

  1. Je veux juste preciser que ce n est pas moi.
    Voilà.
    Bien à vous tous!
    😀
    Caro

  2. Super ces petits moments de solitudes 😉

  3. Et oui , tout le monde connait le « GPS »(grand moment de solitude) en tout cas, ça m’a fait bien rire !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close